Nous ne savions rien les uns des autres

France / 2018


Producters : DRAC, ARS,
UGECAM de Coubert

Artistic partners :
L’indicible Cie - Cie PM

Partners :
ESAT Orange Epicée
FAM de Villebouvet
FAM Les Prés Neufs
SAVS-SAMSAH Melun-Sénart
IEM de Villepatour
ADJ de l’APF de Brie-Comte-Robert

Visuals


Text

Book
Ce livret DVD est le fruit d’une rencontre orchestrée par quatre artistes aux pratiques diverses   et traversés par le désir commun de partager leur démarche artistique. Lolita Bourdet, Paola Comis, Sandrine Lanno   et Philippe Ménard ont proposé d’explorer, chacun dans leur discipline 
- Théâtre - Danse - Photographie -  la thématique à la fois intime et universelle du quotidien.

Le texte de Peter Handke L’heure où nous ne savions rien l’un de l’autre,
a été la source d’inspiration de cette aventure collective inédite proposée par Sandrine Lanno et Paola Comis : des ateliers menés pendant six mois avec les usagers de six structures médico-sociales implantées dans le département de la Seine et Marne. Nous ne savions rien les uns des autres et à travers ce projet, nous : participants, artistes, établissements médico-sociaux, avons pu nous découvrir. Décloisonner et se rencontrer de manière sensible était l’un des défis de ce projet.

La pratique artistique valorise et révèle en soi des ressources parfois insoupçonnées, dans le respect de la singularités de chacun. Faire l’expérience de la création, ressentir et exprimer des émotions, se découvrir autrement, susciter l’étonnement… C’est une petite porte sur cette aventure artistique singulière que nous avons souhaité vous ouvrir.

Marianne Vigneulle,
coordinatrice du projet
L’œuvre de Peter Handke dépeint une société
où le banal se métamorphose en extraordinaire.
On y trouve des personnages et toute un série d’objets qui évoquent la diversité et la richesse
de nos sociétés. Car l’objet quotidien parle.
Il est présent dans nos vies partout et tout le temps. Il évoque des époques, des lieux, des histoires
aussi bien personnelles qu’universelles.
Au total, j’ai relevé dans le texte de Handke une liste d’une centaine d’objets. Cette liste a servi de point de départ au projet photographique : chaque participant y a choisi des objets qui entraient en résonance avec leur propre expérience de vie. La collaboration avec les autres disciplines que sont le théâtre et la danse nous a permis de réexplorer ces objets dans l’espace,
dans le mouvement et dans le temps.

Lolita Bourdet